Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
CMIE-SEST-AMETIF - Prévention Santé au travail | cmie-sest-ametif-fusion-logo-header

Actualités

Des actualités à ne pas manquer :
prévention, santé au travail, sécurité…

CMIE-SEST-AMETIF, Santé au travail | illustration de cœur

Travail et froid : employeurs, comment prévenir les risques ?

5 janvier 2024

Les températures commencent à baisser et travailler dans le froid peut représenter des risques pour la santé et la sécurité de vos salariés.

Certains secteurs sont plus touchés que d’autres : le travail en entrepôt, le travail à l’extérieur, etc.

Il est impératif que vous preniez des mesures préventives pour prévenir les risques.

Attention, en dessous de 5 degrés, la vigilance est cruciale !

Détection des premiers signes d’une diminution de température corporelle

Il est important d’identifier rapidement les premiers signes d’une baisse de température corporelle : engourdissement, frissons, chair de poule. Ces premiers signes ne doivent pas être pris à la légère, mais bien comme des alertes.

En effet, bien que le corps dispose de mécanismes pour compenser la perte de chaleur, une exposition prolongée aux températures froides peut entrainer des risques pour la santé tels que :

❌ gelures
❌ engelures
❌ assoupissements
❌ crampes
❌ hypothermie
❌ etc

Par ailleurs, le froid entraine une fatigue accrue, une perte de mobilité ou encore de dextérité susceptibles d’engendrer des accidents professionnels (ex : glissades).

Quelques exemples de solutions à mettre en place au sein de votre entreprise

En tant qu’employeur, vous devez :

Aménager les postes de travail
> régler la température des locaux (minimum de 18 degrés)
> proposer des boissons chaudes
> proposer un espace de séchage ou de stockage pour les vêtements de rechange
> réduire la charge physique du travail (pour les métiers de manutention)
> adapter les vêtements et équipements de protection à la température extérieure

Organiser le travail
> limiter les temps de travail à l’extérieur
> éviter le travail isolé
> augmenter les pauses
> planifier le travail en extérieur en fonction des conditions météorologiques

Former (premiers secours) et informer les salariés sur les risques liés au froid et les signaux d’alerte

⚠ Les mesures à mettre en place en cas de grand froid doivent figurer dans votre Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP).
📌
 Vous êtes une entreprise de – de 50 salariés ? Découvrez notre outil gratuit pour vous aider à réaliser votre DUERP
📌 Vous êtes une entreprise de + de 50 salariés ? Inscrivez vous à notre webinaire DUERP dédié.

Zoom sur l'hypothermie

Réglementation

🔎 Article R. 4225-1 sur l’aménagement des postes de travail extérieurs et notamment la protection des salariés contre les conditions atmosphériques.

🔎 Article R. 4213-7 : les équipements et caractéristiques des locaux de travail sont conçus de manière à permettre l’adaptation de la température à l’organisme humain pendant le temps de travail, compte tenu des méthodes de travail et des contraintes physiques supportées par les travailleurs.

🔎 Article R. 4213-8 les équipements et caractéristiques des locaux annexes aux locaux de travail, notamment des locaux sanitaires, de restauration et médicaux, sont conçus de manière à permettre l’adaptation de la température à la destination spécifique de ces locaux.

🔎 Article R. 4223-13 : les locaux fermés affectés au travail sont chauffés pendant la saison froide et le chauffage fonctionne de manière à maintenir une température convenable et à ne donner lieu à aucune émanation délétère.

🔎 Article R. 4223-15 : l’employeur prend, après avis du médecin du travail et du comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel, toutes dispositions nécessaires pour assurer la protection des travailleurs contre le froid et les intempéries.

Aller au contenu principal