Coronavirus Covid-19, point sur la situation en France au 5 mars 2020

 

Coronavirus Covid-19
Point sur la situation en France au 5 mars 2020

La situation et les consignes sanitaires changent en fonction de l’évolution de l’épidémie.
Le CMIE est vigilant au respect des recommandations du Ministère des Solidarités et de la Santé.


Le Ministre des Solidarités et de la Santé informe que :
Le virus est présent sur le territoire national, avec notamment plusieurs zones de regroupement de cas appelés "clusters". Nous sommes actuellement au stade 2 du plan d’actions du Gouvernement qui a pour objectif de prévenir et limiter la circulation du virus.

Bilan épidémiologique en France

  • 285 cas confirmés ont été rapportés dont 172 peuvent être rattachés à un regroupement de cas (60%)
  • Six situations de regroupements de cas ont été observées :
    - Les Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) : 12 cas dont 6 français
    - La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie) : 30 cas confirmés
    - Crépy-en-Valois / Creil (Oise) : 99 cas confirmés
    - Mulhouse (Haut-Rhin) : 10 cas confirmés
    - Morbihan (3 villes) : 14 cas confirmés
    - Regroupement de cas au retour d’un voyage organisé en Egypte : 13 cas confirmés

 

Voici les nouvelles consignes sanitaires

Pour les personnes se trouvant ou revenant d’une zone où circule le virus :

  • surveillez votre température 2 fois par jour,
  • surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…),
  • lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique,
  • évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…),
  • évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…),
  • évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…),
  • travailleurs/étudiants : vous pouvez retourner travailler en l’absence de symptômes,
  • les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée.

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) et si vous habitez dans une zone où circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :

  • contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent,
  • évitez tout contact avec votre entourage,
  • portez un masque (sur prescription médicale),
  • ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

 

Dois-je porter un masque ?

Le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes.

Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’a pas d’indication sans contact rapproché et prolongé avec un malade.

Le masque est donc réservé aux malades sur prescription médicale, aux contacts avérés haut risque, aux professionnels du secours à personnes, du transport sanitaire, des professions de santé, en ville comme à l’hôpital. Le Gouvernement déstocke les masques chirurgicaux du stock stratégique et continuera à le faire autant que nécessaire au fur et à mesure des besoins des territoires pour ces catégories d’indication.

Les pharmacies d’officine ont reçu ce message et délivreront des masques uniquement aux personnes ayant une indication. Comme pour l’épisode de grippe saisonnière, les "gestes barrières" sont efficaces.

 

Que sont les gestes barrières ?

Le virus ne circule pas tout seul, c’est l’homme, porteur du virus, qui circule donc les mesures suivantes sont des mesures de bon sens.

Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • se laver les mains très régulièrement,
  • tousser ou éternuer dans son coude,
  • saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale).

 

Y a-t-il suffisamment de masques en France ?

15 millions de masques chirurgicaux du stock national sont mis en circulation. Les 138 établissements de santé qui prennent en charge des cas confirmés de Coronavirus COVID-19 ont déjà reçu des dotations de masques chirurgicaux.
Les masques seront aussi remis aux médecins généralistes, la semaine du 2 mars 2020, pour la prise en charge de patients suspectés d’être porteur du Coronavirus COVID-19. Cette mise à disposition sera réalisée via les pharmacies à l’aide d’un bon de retrait fourni par la caisse nationale d’assurance maladie.
Le respect des indications scientifiques et sanitaires d’utilisation de ces masques, dans les cas où ils sont utiles, est à l’évidence une condition pour que le stock et les réassorts de ces dispositifs de protection soient exploités au mieux.
Les masques seront aussi remis aux médecins généralistes, la semaine du 2 mars 2020, pour la prise en charge de patients suspectés d’être porteur du Coronavirus COVID-19. Cette mise à disposition sera réalisée via les pharmacies sur présentation de la carte professionnelle.

 


Coronavirus Covid-19
Mise à jour du 2 mars 2020

L’épidémie de Coronavirus qui touche le territoire français connait des évolutions, nous sommes à présent passés au stade 2. Par conséquent, les mesures du stade 1 ont été suspendues et de nouvelles mesures propres à ce nouveau stade ont été décidées par les autorités gouvernementales.

Nous vous rappelons les recommandations du Ministre des Solidarités et de la Santé, en l’état actuel des connaissances.
Afin de casser la chaîne de transmission, il est recommandé d’éviter les contacts physiques de salutations (poignées de mains, bises, etc…) et de suivre les gestes barrières suivants :

FlyerGestesBarrieres

 

Il est important de prendre part à ces gestes et pratiques dans le but de ralentir la diffusion de tous les virus.

En cas de symptômes médicaux, le bon réflexe est toujours d’appeler le 15 avant tout déplacement.

Plus d’informations >> www.santepubliquefrance.fr


Coronavirus Covid-19
14 février 2020

Le 31 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale. Il est alors recommandé de reporter tout déplacement en Chine.
Depuis le 7 février, les recommandations pour les personnes ayant séjourné en Chine ont été renforcées, en raison de l’intensification de la circulation du virus en Chine.

 

Les recommandations 

> Pour les personnes revenant de Chine

Dans les 14 jours suivant le retour :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour.
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir.
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…).
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…).
  • Evitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
  • Si vous devez sortir, portez un masque chirurgical.
  • Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...).

En cas de signes d’infection respiratoire dans les 14 jours suivant le retour :

  • Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine.
  • Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

> Les voyages vers la Chine sont déconseillés, en cas de départ impératif il est recommandé :

  • D’éviter tout contact avec des animaux, vivants ou morts.
  • D’éviter de se rendre sur les marchés où sont vendus des animaux vivants ou morts.
  • D’éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë.
  • De ne pas manger de viande non ou peu cuite.
  • De se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions hydro-alcooliques.
  • De consulter le site de conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.


> En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) il est recommandé :

  • De porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes.
  • D’utiliser des mouchoirs jetables et de bien se laver les mains régulièrement.
  • Lors de son voyage en Chine : de consulter rapidement un médecin localement.

 

Rappels

Symptômes

En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement.

Modes de transmission du virus

Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues directement sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier) : l’hypothèse d’une zoonose (maladie transmise par les animaux) est donc privilégiée. Compte tenu des nouveaux cas rapportés par les autorités sanitaires chinoises depuis le 19 janvier, la transmission interhumaine est aujourd’hui avérée. L’évolution des connaissances dans les prochaines semaines permettra d’en savoir plus sur les modes de transmission de ce virus, son niveau de transmissibilité, sa virulence, le délai d’incubation et les animaux qui peuvent être porteurs.
 

Prise en charge


Les patients potentiellement infectés par le 2019-nCoV doivent être pris en charge dans l’un des établissements identifiés sur le territoire français pour la prise en charge des cas possibles et confirmés d’infections à MERS-CoV. Il n’y a actuellement pas de traitement spécifique vis-à-vis de ce type d’infection à coronavirus. Le traitement est donc symptomatique.

 

Pour en savoir plus

  • Questions-réponses

Un questions-réponses sur le coronavirus n-Cov 2019 est actualisé régulièrement et est disponible sur le site du Gouvernement.

  • Plateforme téléphonique - N° vert 0800 130 000

Cette plateforme téléphonique (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, de 9 h à 19 h) permet d’obtenir des informations sur le 2019-nCoV et des conseils si vous avez voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.

  • Liens utiles

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
European centre for disease prevention and control
Santé publique France
Inserm
Institut Pasteur


Les professionnels de santé du CMIE qui suivent votre entreprise restent à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner.