Le CMIE et ses équipes vous souhaitent une bonne année 2021

Nos entreprises et salariés suivis parlent de nous #1

"Hier, première visite médicale du travail pour moi au CMIE, 38 bis avenue René Coty 75014 Paris.

Je recommande l'adresse 🌟🌟🌟🌟🌟 

Au premier abord, le hall d'entrée, l'ascenseur... rien n'a changé. Limite on se croirait revenu dans les années 70 et pas au sens vintage du terme mais plutôt au sens ringard.

Et puis, arrivé au 2ème étage et après avoir passé le choc du couloir sombre et étroit, on ouvre avec résignation la porte du CMIE et.... surprise :

Espace hyper lumineux. Mobilier qui vous donne des envies de revenir en douce la nuit, histoire de ramener en bon touriste un souvenir à la maison. Et un accueil chaleureux.

Bon, comme on est au 21ème siècle, quand même et que je suis un homme, je ne ferais pas d'humour sur cet aspect. D'ailleurs ce ne serait pas de l'humour. Ce serait du sexisme. Un seul regret sur cet accueil : bah ils n' ont rien prévu pour les filles... Je sais pas, personne demande Brad Pitt mais un petit effort ce serait sympa. Pourquoi y a-t-il que des femmes aux accueils. C'est pas juste.😭

Bon j'arrête là ma flagornerie à 2 balles. Entrons dans le vif du sujet : d'abord on attend pas longtemps et on vous invite très vite à faire "vous même votre visite préliminaire". L'angoisse s'empare alors de vous : "euh... préliminaire ? ça veut dire quoi ? Moi-même ? et le médecin il est ou ?". Bref vous vous voyez déjà seringue à la main à tenter de vous infliger vous-même un prélèvement sanguin. Un truc à finir dans les pommes et le camion de pompier en bas de l'immeuble pour vous évacuer. Mais ces pensées tortueuses sont immédiatement dissipées par la vision qui s'offre alors à vos yeux : des box hyper glamour avec pour chacun un PC, un tensiomètre connecté et même une balance connectée. Manque que l'appareil photo pour se faire un selfie avec le box. Ils ont même poussé le vice jusqu'à vous prévoir un porte manteau dans le box. Y a rien à critiquer. Tellement rien que ça en est frustrant. Bon, si quand même : un peu petit les box dons envisagez pas d'y entrer en couple 😂.

Donc vous commencez votre auto examen préliminaire...  L'ordinateur vous guide pas à pas et il vous parle même : questionnaire en ligne, prise de tension, mesure du poids, test de vision, etc.... Bon, un peu compliqué de centrer son visage sur la webcam pour le test de vision. Pas totalement au point le bidule, faut avoir fait de la gym avant sinon y un petit risque d'en sortir avec une minerve. Mais ça le fait quand même. On regrette que l'un des tests ne soit pas disponible. Mais pas grave, tellement pas grave que je me souviens même plus lequel.Une fois fini votre auto visite préliminaire, quelques minutes d'attente et vous rencontrez enfin le médecin. Ouf, enfin un contact humain. Parce que sur le coup vous commenciez à avoir un doute. C'est hyper cool tous ces gadgets mais vous commenciez à vous demander si vous alliez pas vous retrouver dans le bureau face à une IA qui vous interroge. Et comme les Intelligences Artificielles ont pas encore développé le sens de l'humour... Triste fin de visite en perspective et surtout bye bye le lien social. Et en période de COVID, ce serait dommage. 

Bon résumons style " notez votre article commandé sur popozone" (toute similitude avec un gaffeur existant est fortuite) :

Accueil 🌟🌟🌟🌟🌟
Cadre et mobilier 🌟🌟🌟🌟🌟
Visite préliminaire digitalisée 🌟🌟🌟🌟🌟
Rendez vous avec le médecin 🌟🌟🌟🌟🌟 (bon mais là la note compte pas, c'était déjà comme ça avant)
Respect des gestes barrières 
🌟🌟🌟🌟🌟  

Et pour terminer, vous savez quoi ? Fini le petit papier "apte pour retourner au bureau" qui avait la couleur verte mais qui coûtait des arbres à la planète.Vous recevez un mail et vous accédez de chez vous à votre espace personnalisé et confidentiel en ligne avec votre attestation digitalisée et même les résultats et l'historique de vos examens et visites.

Le top du top. Sauf que c'est quand même hyper culpabilisant : lorsque vous découvrez sur votre écran que un an de confinement c'est égal à 5 kilos de plus 😥"